16 février 2015 | Événement sportif

Une performance de haut vol pour clôturer le championnat

Mathieu Richard et son équipe LUNAJETS peuvent avoir le sourire. Finalistes, le week-end dernier, de la Monsoon Cup Malaysia, ultime étape du championnat, ils se classent troisièmes du Alpari World Match Racing Tour 2014-2015. Un circuit dont ils seront les grands absents la saison prochaine, n’ayant pas réuni le budget nécessaire.


Quatrièmes à l’issue de la phase de qualification (7 victoires - 4 défaites), Mathieu Richard et ses hommes ont dû batailler pour l’emporter face à l’équipe australienne de Keith Swinton (3-2), au terme d’un cinquième match décisif et haletant ! Ils ont ensuite sorti le grand jeu en demie, face au champion du monde en titre américain, Taylor Canfield (victoire 3-1). Battue sévèrement (0-3) en finale par le redoutable Team GAC Pindar du Britannique Ian Williams, désormais quintuple champion du monde de match-race, l’équipe LunaJets peut se féliciter de la régularité affichée au plus haut niveau tout au long de la saison : 3ème en Allemagne, 5ème en Suède, 2ème en Pologne, 3ème aux Etats-Unis, 4ème aux Pays-Bas, 10ème aux Bermudes et donc 2ème en Malaisie. Un niveau de performance qui satisfait évidemment Mathieu Richard, contacté par téléphone samedi, quelques minutes après la finale…


Mathieu, après cette belle Monsoon Cup, j’imagine que tu es un skipper heureux…

"En effet, c’est la satisfaction qui prédomine, même si la finale a été à sens unique. Nous sommes très contents de cette fin de championnat. Avec cette superbe Monsoon Cup, notre quatrième podium de la saison, et une troisième place au général du World Tour, je ne peux qu’être fier de mon équipe : Greg Evrard, Thierry Briend, Olivier Herledant et François Verdier. Les gars ont tous fait du très beau boulot. Ensemble, on forme vraiment une super équipe. Je n'oublie pas non plus Pascal Rambault, qui a disputé trois épreuves avec nous cette année, Bertrand Pacé, notre coach, et Anne-Julie Pelé, ma préparatrice mentale. Bien sûr, ce podium mondial leur appartient aussi."


Vous êtes encore tombés sur un grand Williams, qui a été au-dessus du lot cette saison…

"Il était en feu, c’est clair ! C’est un équipage au sommet de son art, qui a disputé six finales sur les sept épreuves au programme cette saison, en remportant presque tous les "round robin". Ici, en Malaisie, ils ont gagné 19 de leurs 20 matchs, c’est assez hallucinant ! Ils sont très forts. Ils méritent largement leur titre de champion du monde, donc on les félicite. L’équipe de Canfield et la nôtre avons très bien navigué aussi. On a essayé de rivaliser, mais Williams était vraiment un cran au-dessus."


La saison est maintenant terminée, quel va être l’avenir pour l’équipe ?

"C’est un moment particulier, parce qu’après dix ans de présence sur le World Tour nous ne serons pas là en 2015, puisque nous n’avons pas de partenaire pour attaquer une nouvelle saison de match-race. Nous avions un accord sur une année avec LunaJets. J’en profite d’ailleurs pour les remercier encore très chaleureusement de leur soutien, tout comme mon club l'APCC Voile Sportive et la Fédération Française de Voile. Grâce à eux nous avons pu décrocher notre quatrième podium final sur le circuit mondial (ndr : 2ème en 2007, 3ème en 2008, 2ème en 2010 et donc 3ème en 2015). C’est un beau palmarès même si nous visions le titre au départ. J’espère revenir un jour sur le World Tour, peut-être dès 2016 si on trouve le budget suffisant. En attendant, il y aura d’autres projets pour moi, comme pour les autres membres de l’équipe."


Le tableau final de la Monsoon Cup Malaysia : www.wmrt.com


Ecoutez l'interview de Mathieu Richard, réalisée samedi dernier, quelques minutes après la finale :



WORLD MATCH RACING TOUR - classement général final :

1. GAC Pindar (Ian WILLIAMS - GB) : 132 pts

2. USone (Taylor CANFIELD - ILV) : 116 pts

3. LunaJets (Mathieu RICHARD - FRA) : 109 pts

4. Waka Racing (Phil ROBERTSON - AUS) : 77 pts

5. Hansen Sailing Team (Björn HANSEN - SUE) : 75 pts