6 février 2015 | Événement sportif

Mathieu Richard et LunaJets veulent finir en beauté

La Monsoon Cup, grande finale du Alpari World Match Racing Tour, aura lieu la semaine prochaine, du 10 au 14 février, à Johor en Malaisie. Troisième du classement général, l’équipe LUNAJETS, emmenée par Mathieu RICHARD, espère clore la saison sur une bonne note en assurant, au minimum, sa place sur le podium. Impatient d’en découdre, le skipper tricolore nous a livré ses impressions.


Afin de préparer au mieux l’événement, Mathieu RICHARD a réuni ses coéquipiers à Pornichet, fin janvier, pour un entraînement intensif en J80. Dans des conditions ventées, et après une longue pause hivernale – la dernière épreuve du championnat du monde de match race remonte à fin octobre –, l’équipage a repris ses marques et travaillé les automatismes, conscient qu’à ce niveau de la compétition chaque détail compte. "On sent que la pression monte, a confié le Français. Un si long break c’est particulier, inédit en tout cas, mais il faut savoir s’adapter." Des propos qui symbolisent la force tranquille sur laquelle Mathieu RICHARD et ses hommes vont s’appuyer pour tout donner et surtout ne rien regretter, guettant le moindre faux-pas de Taylor CANFIELD et Ian WILLIAMS…


Le classement :

MR : "Tout est possible, sachant que les points sont majorés sur cette épreuve (coefficient 1,5). Après, soyons réalistes, les deux premiers sont loin devant, il faudrait un miracle pour les rattraper. Et puis on connaît la valeur d’un podium final sur le World Tour, donc on veut y rester ! On va régater sans trop se poser de questions pour terminer le championnat de la meilleure façon et on comptera les points à la fin."


Le plan d’eau et les bateaux :

MR : "Nous avons déjà participé plusieurs fois à la Monsoon Cup mais ce sera une première, comme pour tout le monde, sur le plan d’eau de Johor Bahru, situé juste à côté de Singapour – les organisateurs ont en effet délocalisé l’épreuve, qui avait lieu jusqu’ici à Kuala Terengganu (nord-est de la Malaisie). A priori il est relativement petit, assez tordu et très léger au niveau du vent. C’est plutôt pas mal parce qu’on aime le petit temps ! Les bateaux eux restent les mêmes. Ce sont des Fondations 36. Ils sont assez rustiques mais conviennent très bien au match-racing."


L’équipe alignée : Mathieu Richard (skipper), Greg Evrard (grand-voile tactique), Olivier Herledant (piano-embraque), Thierry Briend (réglages) et François Verdier (plage avant).


Plus d’infos sur l’épreuve : www.monsooncup.com


Ecoutez l'interview de Mathieu Richard, réalisée la semaine dernière :



WORLD MATCH RACING TOUR - classement général :

1. GAC Pindar (Ian WILLIAMS - GB) : 94 pts

2. USone (Taylor CANFIELD - ILV) : 88 pts

3. LunaJets (Mathieu RICHARD - FRA) : 76 pts

4. Hansen Sailing Team (Björn HANSEN - SUE) : 69 pts

5. Team Alpari FX (Keith SWINTON - AUS) : 58 pts